Joseph Puig

Illustration : Joseph Puig

Présentation du Musée

Photo d'un coin numismatique

 

Joseph Puig

Joseph PuigJoseph Puig, un riche négociant, grand collectionneur de monnaies, fit de la ville de Perpignan son légataire universel. A sa mort et selon ses vœux, sa demeure devint un musée numismatique présentant sa fabuleuse collection et un centre de documentation catalane.

Joseph Puig est né à Perpignan le 11 décembre 1859, dans une modeste famille, au cœur du quartier de la Réal. La découverte fortuite d'une monnaie du comte Béranger IV de Barcelone dans une vigne, route de Canet, suscite son intérêt pour la numismatique. Dès lors, il va collectionner activement les monnaies.

Lors de son service militaire à Albi, il rencontre Mgr Ramadié qui, pour faire face aux lacunes de Joseph, le recommande auprès d'un numismate renommé qui le forme.

Joseph Puig épouse une riche jeune fille de Saint-Laurent de la Salanque, Marie Joséphine Baselice Tiné . Ses beaux-parents lui achètent une cordonnerie en faillite, rue des Marchands à Perpignan, dont il vend le contenu et s'installe, avec les bénéfices réalisés, comme mercier. Le reliquat lui sert à étoffer sa collection de monnaies rares. Sa femme, insensible à cette passion, l'oblige à la conserver dans la maison paternelle.

La mercerie ne remporte pas le succès escompté et les Puig partent à Paris où un riche marchand de dentelle de la rue d'Aboukir, M. Meyer, le prend comme associé. Joseph devient alors représentant de la maison, fait prospérer les affaires et, par voie de conséquence, sa collection de monnaies et médailles s'agrandit. Meyer, profitant d'un déplacement de Joseph Puig, emporte à son insu tout le fonds de commerce. Ce dernier parvient après enquête à retrouver la marchandise près de la frontière italienne, reprend ses biens et évite ainsi la faillite.
Le bruit fait par cette affaire donne à Joseph une grande renommée dans le milieu des merciers et les grandes filatures de Lille cherchent à l'embaucher. Joseph choisit de signer avec M. Wallaert, propriétaire du " Louis d'Or ", qui lui propose de représenter la fabrique dans toute la France méridionale, l'Espagne, l'Italie.

Durant cette période, il retourne régulièrement à la maison paternelle pour y déposer et classer une collection qui ne cesse de s'agrandir au fil de ses déplacements. A Paris, il entretient des relations avec les plus grands numismates et collectionneurs.

Grâce à la fortune acquise dans le commerce, Joseph Puig achète des terrains à Perpignan et fait construire en 1907 la Villa des Tilleuls, d'après les plans de l'architecte danois V. Dorph-Petersen, très en vogue à cette époque.

Paul Puig Au décès de son fils unique Paul, abattu dans son avion en 1918 à la fin de la guerre, Joseph se retire dans la villa perpignanaise et consacre alors la majeure partie de son temps à la numismatique. Jusqu'à sa mort - en mai 1929, emporté par une embolie en pleine rue - il collectionne non seulement les monnaies mais aussi tout ce qui peut constituer le patrimoine catalan : tableaux, gravures, ouvrages…

Après le décès de son fils et pour ne pas que sa collection soit éparpillée, cet homme prévoyant fait la ville de Perpignan légataire universelle de la totalité de ses biens (la villa, les collections, les appartements locatifs à Paris) sous réserve que la collection monnaies et médailles soit exposée en permanence dans la villa des Tilleuls.

La villa les Tilleuls

Villa Tilleul Cette belle demeure est l'œuvre de l'architecte danois Vigo Dorph-Petersen, très à la mode dans la grande bourgeoisie perpignanaise du début du XXe siècle.

Détail de la cheminée - Salle de Lazerne V.Dorph-Petersen manifeste le souci d'une harmonie générale en soignant tous les détails :
le perron, la véranda, le jardin "à l 'anglaise" avec son ruisseau et son petit pont japonais, la rampe d'escalier en fer forgé et la salle à manger lambrissée autour d'une belle cheminée en bois.

Léguée par Joseph Puig à Perpignan en même temps que sa collection, la Villa des Tilleuls est ensuite devenue le musée numismatique et le parc, un jardin public.

Jardin de la villa Tilleul

Contacts

Musée des Monnaies et Médailles Joseph Puig

Plan de : Musée des Monnaies et Médailles Joseph Puig

Ouvert uniquement sur rendez-vous du mardi au samedi

42 avenue de Grande Bretagne
BP 931
66931 Perpignan cedex
04 68 62 37 64
04 68 34 76 55