Édouard MAS-CHANCEL

(Montpellier 1886 - Perpignan 1955)

Il commence sa formation à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1906 où il fut élève de Laloux. Il obtient son diplôme en 1919, juste après avoir été démobilisé. Il travailla au début des années 1920 à Paris et à Soissons. De retour à Perpignan, il ouvrira son cabinet. Il sera très actif dans le domaine de l'architecture utilitaire (caves, écoles), puis dans celui de l'architecture privée. L'Hôtel Ecoiffier aux volumes et aux lignes géométriques simples témoigne d'un choix de modernité. Mais, la spécificité de l'architecture de Mas-Chancel se trouve dans la création puis dans la théorisation de l'architecture régionaliste roussillonnaise. En continuité du régionalisme artistique prôné par Gustave Violet dès le début siècle et sous l'égide des théories de Gustave Umbdenstock sur le régionalisme architectural en France, Mas-Chancel défini d'abord un style, puis il le théorise dans la revue Lo mestre d'obres. Ce furent d'abord les maisons de la rue Faure au quartier de la gare, puis des hôtels particuliers (Albouize) et des immeubles (rue Delcros angle rue Llull) aux façades polychromes de matériaux locaux et aux références stylistiques romanes. Le moment de gloire de la carrière de Mas-Chancel fut la commande, en association avec Alfred Joffre, pour la construction du pavillon du Roussillon dans l'exposition de 1937 à Paris.