Habitat romain

Sur le plateau, un quartier d'habitation délimité par trois rues a été dégagé. Cinq domus ont notamment été mises au jour. Un réseau collecteur d'égouts passe entre les maisons puis sous la rue.

Deux domus présentent un plan italique classique de même type que les maisons d'Herculanum et de Pompéi. L'entrée et le vestibule sont encadrés par deux pièces. L'atrium occupe ensuite toute la largeur de la demeure et communique avec un espace central de type tablinum (salle de réception).
De part et d'autre se trouvent deux pièces pouvant être identifiées l'une à un triclinium (salle à manger), l'autre à une cage d'escalier.
La partie arrière des deux domus correspond aux communs. Plusieurs dolia - grandes jarres destinées au stockage des céréales ou des liquides - ont été retrouvés.

De nombreux fragments de peintures murales aux motifs raffinés (2e et 3e styles pompéiens) ont été exhumés dans les remblais de ces deux maisons, ainsi que du verre moulé à vitres.

La décoration de ces domus nous donne des indices sur la position sociale des occupants, personnes d'origine italique ou notables locaux aisés attachés aux traditions romaines.