Une habitation de l'âge du Fer

Restitution d’une habitation de l’âge du Fer sur le site de Ruscino

Une découverte sensationnelle …

Vestiges d'une habiatation Tombe de nourrisson. Crédit photo: I.Rébé Ville de Perpignan

Les vestiges fragiles mais exceptionnellement bien conservés d’une « vraie » habitation ont été fouillés entre 2000 et 2003, avec des résultats passionnants : la fouille minutieuse a livré le plan complet d’une grande cabane en bois et roseaux, habitée il y a 2600 ans ; des aménagements intérieurs ont été mis au jour : piliers, banquettes, foyers, four et surtout une tombe de nourrisson paré de petits bijoux.

Les analyses effectuées (détermination des charbons de bois) ont fourni des indications sur les matériaux utilisés  pour la structure de l’habitation (probablement très similaire aux « cabanes de pêcheurs » du littoral); de nombreuses informations ont été recueillies sur le mode de vie, l’alimentation, les pratiques funéraires …
Ces indices ont permis d’élaborer  des hypothèses sur l’architecture de la cabane et la fonction des espaces domestiques ; les résultats de cette fouille ont été livrés sous la forme d’une publication scientifique sous la direction de R. Marichal :  Les origines de Ruscino, du néolithique au premier Âge du fer, Monographies d’archéologie méditerranéenne 16, Lattes 2003.

Une  reconstitution grandeur nature…

Hypothèse de restitution des élévations de l'habitation à partir des données de fouille. Crédit photo : R.Marichal Ville de PerpignanLe plan complet de cet habitat et le bon état de conservation des aménagements intérieurs constituent un cas d’école pour une reconstitution grandeur nature. En amont de la construction proprement dite, plusieurs étapes de modélisation ont été nécessaires. Grâce aux données de fouilles et aux restitutions par axonométrie du plan de la cabane, la réalisation d’une maquette au 1/20° a permis d’estimer les volumes de l’ouvrage ainsi que les quantités de matériaux à réunir et d’aborder de façon directe certains aspects techniques : hypothèses d’élévation de la structure, d’assemblage de charpente, de couverture...
Des tests grandeur nature de réalisation de pans de mur en roseaux de 20 cm d’épaisseur se sont également avérés utiles tant au niveau de leur mise en oeuvre que dans l’estimation du nombre de cannes à couper.

Au terme des modélisations c’est enfin la mise en place d’un planning de construction compris entre l’été 2007 et le printemps 2010.

  1. L’enfoncement et le calage des poteaux porteurs suivi du montage des murs en bottes de roseaux.
  2. La réalisation et la pose des fermes.
  3. La couverture en chaume.

Enfin l'intérieur a été aménagé  (four, litière, cloisons..) à partir des indices recueillis lors de la fouille. L'ensemble de l'opération a été dirigé par L. Savarese pour l'équipe du Centre archéologique de Ruscino et réalisé avec l'aide du chantier d'insertion "Ruscino/Serrat d'en Vaquer". Des journées de participation de bénévoles dans le cadre de l'association CIRCE (Centre d'Information sur Ruscino, Culture et Echanges) ont également été menées.

…pour une immersion dans le passé Maquette de l'habitation au 1/20

La reconstitution de l ’habitation I de Ruscino  et de son intérieur constitue une traduction « grand public » de l’ouvrage scientifique paru en 2003 : Il s’agit de rendre accessible à tous, sans conditions de niveau culturel ou d’âge, les résultats et hypothèses issus cette fouille extraordinaire.
La compréhension se fait par la mise en situation dans la vie quotidienne de nos ancêtres et non pas par la lecture comme dans un livre ou une exposition ; c’est un formidable outil de vulgarisation scientifique permettant à la fois de répondre au questionnement des adultes et d’initier un large panel d’activités pédagogiques pour les enfants. Outre l’aspect architectural et les techniques traditionnelles de construction, plusieurs thèmes, liés aux activités domestiques et artisanales du premier Âge du Fer, pourront être abordés: l’alimentation dans la protohistoire , les céramiques modelées, l’éclairage et l’allumage du feu, le tissage…