Aristide Maillol

 

Perpignan Ville de Maillol

Aristide Maillol né le 8 décembre 1861 à Banyuls-sur-Mer, grand sculpteur attaché au pays catalan est chez lui à Perpignan, dans cette ville où il a été élève au lycée Saint-Louis de Gonzague, où il a dessiné au musée ; dans cette ville à qui il a fait don de La Méditerranée — bronze réalisé entre 1902 et 1905 —, placé dans le patio de l’Hôtel de Ville et qui avait enthousiasmé le salon d’automne à Paris en 1905 ; dans cette ville où La Vénus au collier offerte par son fils en 1949 présente sa sérénité et sa perfection au regard du passant de la place de la Loge au cœur de Perpignan ; dans cette ville où quelques-unes de ses œuvres font partie des collections du musée Hyacinthe Rigaud ; dans cette ville où il est impossible de ne pas rencontrer le nom de cet illustre enfant du pays, où l’espace d’exposition du palais des congrès Georges Pompidou est, depuis 1998, baptisé espace Maillol; où la belle et ombragée promenade des Platanes, juste devant ce même palais, porte le nom d’allées Maillol tandis que, près du lycée Aristide Maillol, un parc arbore son nom ; dans cette ville qui a présenté l’exposition «Maillol Perpignan An 2000» grâce à Dina Vierny, sa muse et la vestale de l’œuvre et de la mémoire de Maillol avec des œuvres qui, par leur beauté, ont enchanté les visiteurs.

Le nom d’Aristide Maillol est ainsi de plus en plus associé, et pour le meilleur, à Perpignan La Catalane qui affiche sa volonté d’être la ville de Maillol. Maillol et Perpignan, une belle alliance comme on le dit depuis longtemps avec admiration et fierté de Van Gogh et Arles, de Cézanne et Aix-en-Provence, de Dalí et Figueras.