Respecter les structures de l'immeuble

Les devantures commerciales doivent être aménagées dans le recpect de l'architecture de l'immeuble. La conception du projet d'aménagement doit coïncider avec la typologie du bâti dans lequel il s'insère.

schéma de la structure verticale

Respecter les structures verticales de l'immeuble

Les rez-de-chaussée doivent faire apparaître les structures porteuses de l'immeuble. Il convient :

  • De conserver les parties pleines sur les limites mitoyennes de l'immeuble ;
  • De laisser quelques éléments porteurs en rez-de-chaussée en les faisant coïncider avec les parties pleines des étages pour renforcer l'impression de stabilité.

Conserver la trame horizontale

schéma de la trame horizontale Lorsque l'activité commerciale s'étend sur plusieurs niveaux, la deventure ne doit pas se développer jusqu'aux étages supérieurs.

Une simple signalisation apposée sur les baies ou leur lambrequin suffit à l'indication du commerce.

Conserver les entrées d'immeubles

Les portes d'entrées sont souvent absorbées par l'extension de la devanture commerciale, supprimant la fonction résidentielle de l'immeuble.

Les étages sont alors utilisés comme dépôt pour les commerces ou désaffectés.
L'aménagement de la devanture doit préserver l'accessibilité aux étages.

Conserver la structure du parcellaire

schéma de la structure parcellaire Si un seul commerce s'étend sur plusieurs boutiques contigües appartenant à des immeubles mitoyens, la réalisation d'une vitrine unique fait disparaître la structure du parcellaire et fausse l'échelle des immeubles.

Dès lors, il convient de restituer les piédroits et d'éviter tout développement excessif de la evanture qui ne tiendrait pas compte de l'intérêt architectural du bâti ou génèrerait une incohérence
architecturale dans le paysage de la rue.

vitrine de la rue Sully
Rue Sully 
La devanture commerciale s'étend sur deux immeubles mitoyens mais la structure du parcellaire a été parfaitement respectée.