Aménagement pour plus de confort

Faciliter l'accès cabine

Essayer un vêtement

Une cabine au minimum est adaptée ou adaptable.

  1. La cloison amovible entre deux cabines « normales » se replie pour en faire une grande de 1,50 m x 1,50 m.
  2. Une barre d’appui permet de maintenir son équilibre ou de se redresser.
    • - Le système de fermeture est aisé.
  3. Les portemanteaux sont à 1,30 m maximum du sol.
  4. Il y a des tablettes pour poser les affaires.
    • - Le miroir est compris entre 0,40 m et 1,90 m du sol.
  5. Si possible, la cabine est équipée d’une chaise.

Faciliter l'accès à l'étage

Se rendre à l’étage

L’escalier est aisé.

  1. Les marches sont de 16 cm en hauteur pour 28 cm de profondeur.
    • - Le revêtement est non glissant.
    • - Les nez des marches sont visibles et antidérapants.
  2. Un repérage podotactile indique le début et la fin de l’escalier.
  3. La main courante est facile à saisir,
    • - sa forme est ronde (42 cm),
    • - elle déborde à l’horizontal au départ et à l’arrivée (de plus ou moins 50 cm),
    • - les fixations ne gênent pas le glissement de la main.
    • - Si possible, elle est doublée, utilisable par une personne de petite taille.

Aménagements pour faciliter l'entrée

Les conforts plus

Faciliter l'entrée d’une personne en fauteuil ou à l’équilibre précaire.

  1. Une rampe d’accès dont l’inclinaison est inférieure ou égale à 5 % et une aire de manoeuvre de 0,90 m x 1,40 m.
  2. S’il n’y a pas de place pour manoeuvrer sans effort : mettre une porte automatique.
  3. Rappel d’enseigne.
  4. En cas de débordement sur l’emprise publique, prendre contact avec le service de la Ville pour la nouvelle disposition des droits de voirie.