En aménageant mon commerce

Je réduis les difficultés de mes clients :

  • Pour se déplacer (personnes appareillées : cannes, fauteuil roulant…).
  • Pour atteindre les objets (personnes assises, petites…).
  • Pour se repérer ou s’orienter (personnes déficientes visuelles, auditives, intellectuelles…).
  • Pour rester debout aisément (personnes âgées, à l’équilibre précaire…).
  • Pour bien voir (personne à faible vue).
  • Pour entendre, percevoir ou comprendre les messages (personnes étrangères, déficiences auditives, intellectuelles…).

Je leur évite tout obstacle pour entrer et évoluer dans mon magasin.Comment faciliter l'entrée à un commerce

Une entrée indifférenciée pour tous

Comment inciter un client à franchir l’entrée ?

En repérant votre commerce

  • L’identification du magasin est aisée, l’enseigne est lisible et n’éblouit pas.
  • Un marquage au sol situe l’entrée.

En facilitant son accès

L’entrée est la même pour tous

  • La porte vitrée permet de voir l’intérieur.
  • L’ouverture est pratique, elle est munie d’une grande barre saisissable par tous les usagers

En dégageant les abords

Attention aux panneaux instables.

  • Le seuil de la porte n’excède pas 2 cm, sinon un plan incliné de 5 % maximum remplace l’ancienne marche.
  • Les grilles et essuie-pieds ne bloquent ni la roue du fauteuil, ni la canne d’un aveugle.
  • La largeur du passage est de 0,90 m minimum et si la porte est à double battant, un des battants doit être de 0,80 m au moins.