09 avril 2024
19 avril 2024
17 avril 2024
18 avril 2024
12 avril 2024
16 avril 2024
18 septembre 2023
05 avril 2024
29 mars 2024
14 mars 2024
01 mars 2024
24 janvier 2024
22 février 2024
05 avril 2024
13 mai 2023
09 février 2024
05 avril 2024
26 mars 2024
23 mars 2024
15 mars 2024
13 mars 2024
05 mars 2024
29 février 2024
26 février 2024
07 février 2024
14 février 2024
21 janvier 2024
24 octobre 2023
05 janvier 2024
25 septembre 2023
22 décembre 2023
11 août 2023
21 décembre 2023
18 juillet 2023
05 décembre 2023
13 novembre 2023
19 juin 2023
17 octobre 2023
02 octobre 2023
17 mai 2023
05 septembre 2023
05 juillet 2023
17 février 2023
06 juin 2023
23 janvier 2023
17 novembre 2023
19 décembre 2022
11 octobre 2023
21 novembre 2022
07 juillet 2023
18 octobre 2023
22 décembre 2021
18 octobre 2022
12 septembre 2022
01 août 2022
05 mai 2023
04 juillet 2022
30 mai 2022
25 novembre 2020
02 novembre 2020
02 novembre 2020
02 novembre 2020
02 novembre 2020
02 novembre 2020
03 octobre 2022
02 novembre 2020
02 novembre 2020
02 novembre 2020
02 novembre 2020
02 novembre 2020
02 novembre 2020
02 novembre 2020
Logo facebook
Logo Twitter
Logo Instagram
Logo Instagram

LA VILLE DE PERPIGNAN VOUS FAIT DÉCOUVRIR SON PATRIMOINE

La girouette de la Loge de Mer

Contenu:

La girouette de la Loge de Mer

Cette girouette en fer forgé orne, sans doute depuis le XVIIe siècle, l’angle nord-est de la Loge de Mer. Elle symbolise la fonction du lieu, à la fois bourse et tribunal du commerce maritime.
En effet, même si Perpignan n’est pas un port, le commerce maritime y a été très important à partir du XIIIe siècle ; il s’est notamment beaucoup développé quand la ville était capitale du royaume de Majorque, entre 1276 et 1344. A cette période, les draps roussillonnais étaient très appréciés et exportés à Valencia, dans les îles de Majorque et jusqu’en Sicile voire à Constantinople. On sait qu’un navire de métal analogue surmontait la fontaine du jardin de la Loge de Mer de Barcelone.
Vaisseau de haut bord, la nef présente quatre mats, dont l’artistique mat de trinquet jaillissant à l’avant, ainsi que le nid-de-pie de la vigie, sur le grand mat. Le gouvernail est décoré d’un dragon.
L’original de cette girouette a été déposé en 1992, remplacé sur le monument par un fac simile réalisé par le maître-ferronnier perpignanais Giralt.

Partager cette page sur