Les concerts Florilège

la quintessence de l’excellence artistique mêlée à des œuvres rares et remarquables

À L'AFFICHE DES CONCERTS FLORILÈGE

Les artistes de renommées nationale et internationale, inspirés par l’indicible du sacré, nous entrainent dans un voyage musical propice à l’émerveillement, le recueillement et la transcendance. Les tarifs* «douceurs» font de ces concerts Florilège de véritables évènements accessibles à toutes et tous.
* Tarifs de 1 à 25 euros pour les concerts à l'église des Dominicains.

_____
 

LES INCONTOURNABLES

Sans hésitation, réservez des soirées rares et exceptionnelles qui marqueront sans nul doute
le festival 2022.

La nuit du monde chantera l’Arménie spirituelle au plus près de l’émotion ; Leonardo García Alarcón, chef à la renommée internationale et son ensemble Capella Mediterranea seront en concert à Perpignan pour la première fois ; pour clôturer l’édition 2022, Paul Agnew et les chanteurs des Arts Florissants, compagnons fidèles du festival, illumineront l’église des Dominicains de madrigaux sacrés.

_____

VEN. 8 AVRIL à 18h30 | Église des Dominicains | Tarifs de 1 à 20 €.

 

Misa Flamenca

_____

CORALIE ASTRUC-LOQUET, danse flamenco
MATÉO CORTÈS, chant flamenco

MORGAN ASTRUC, guitare flamenca

COMPAGNIE TAVERNIER-VELLAS
JEAN-ÉTIENNE LANGIANNI, JEAN-CHRISTOPHE CANDAU, RAPHAËL ROBIN, chant
FRÉDÉRIC TAVERNIER-VELLAS, chant, direction
_____

 

Un rite andalou d’hier et d’aujourd’hui. Au gré de son voyage autour des chants sacrés de la Méditerranée, Frédéric Tavernier-Vellas nous invite au cœur de la culture andalouse à travers une expérience musicale et spirituelle inédite. Cette Misa Flamenca, chantée en latin et en espagnol, se développe dans le cadre du rite hispanique, rite ancien encore conservé à Tolède. La Misa Flamenca entre en dialogue avec le chant flamenco, à travers des chants traditionnels et des compositions d’aujourd’hui. « Vive flamme d’Amour » pourrait être le titre de ce concert où la ferveur de l’ancien et actuel chant hispanique se mêle au duende légendaire du Flamenco. Alors il atteint ce magnifique moment de grâce où l’artiste transcende les limites de son art à la rencontre d’une dimension supérieure et mystérieuse, l’âme sacrée de l’Andalousie.

RESERVATION

 

 

_____

La Misa flamenca, âme sacrée de l’Andalousie «C’est bien l’âme sacrée de l’Andalousie qui s’offre à nous au travers de l’antique chant liturgique hispanique et le fameux Duende Les interprètes, dirigés avec une grande sensibilité par Frédéric Tavernier-Velles, se font les traducteurs de cet art complexe et bouillonnant de l’Andalousie. La vieille Espagne n’a pas fini de nous éblouir.» Frédéric Muñoz, Res Musica, Janvier 2022

_____

PAROLES D'ARTISTES

 

avec FRÉDÉRIC TAVERNIER-VELLAS
17h00 | Village du Festival

Les artistes du festival vous donnent rendez-vous avant le concert pour partager
en toute convivialité leur passion et leur engagement
artistique.

SAM. 9 AVRIL à 20h30 | Église des Dominicains | Tarifs de 1 à 20 €.

 

NUIT DU MONDE

Armenia | 1re partie

 

_____

ARAM MOVISYAN, chant
GEORGI MINASYAN, duduk
HAÏG SARIKOUYOUMDJIAN, duduk, direction
_____

 

L’Arménie à la lisière des mondes Tel  l’Arménie  en son pli, territoire  peuplé  de frontières, l’éthos musical du duduk se refuse à appartenir à l’une des cultures et appartient à toutes. Pourtant les Arméniens ont développé dans l’art du duduk un savoir-faire unique, immédiatement reconnaissable à la manière dont ils font sonner l’instrument au timbre rond et chaud qu’ils lui confèrent.

«…En situant l’Arménie à la lisière des mondes, comme une zone fluctuante entre les bassins des civilisations que sont la Méditerranée et l’Océan Indien, le point de vue que nous avons choisi suggère l’insaisissable…», Annie et Jean-Pierre Mahé, Histoire de l’Arménie.

 

NUIT DU MONDE

Ararat | 2e partie

_____

CANTICUM NOVUM

BARBARA KUSA, chant
VARINAK DAVIDIAN, chant, kamensheh
VALÉRIE DULAC, vièle, lira, violoncelle
EMMANUELLE GUIGUES, kamensheh, vièles
ALIOCHA REGNARD, nyckelharpa, fidula
SPYROS HALARIS, kanun

PHILIPPE ROCHE, oud
ARTYOM MINASYAN, duduk
GUENAËL BIHAN, flûtes
HENRI-CHARLES CAGET, ISMAÏL MESBAHI, percussions

EMMANUEL BARDON, chant, direction
_____

 

Havoun, havoun, Oiseau céleste. La grande famille des musiciens de Canticum Novum dirigée par Emmanuel Bardon, sera réunie à Perpignan pour nous emporter sur les traces des Arméniens, peuple de voyageurs  que l’on croisait partout à travers l’Europe et l’Orient au Moyen-Âge. De ces exodes pluriséculaires sont nées de fertiles rencontres musicales : Ararat les revivifie en croisant un collectif interculturel de musiciens et une partie du répertoire arménien (danses, chansons populaires et poésies mystiques du Xe au XVIIe siècle).

« … L’Arménie est un objet de fascination continue en Occident : d’abord parce que, attestée dans la Bible avec le mont Ararat où s’échoua l’Arche de Noé, elle est l’incarnation géographique et le mémorial de l’histoire du Peuple élu et de l’Orient des origines… », Annick Peters-Custot, Université de Nantes.

 

RESERVATION

 


_____

« Un tissage extrêmement bien conçu de pièces instrumentales et vocales, parfois drôles, parfois enivrantes par leur virtuosité, parfois très émouvantes aussi, toutes racontant en musique un  pan  de  l’histoire artistique, religieuse et politique du bassin méditerranéen. » Emmanuelle Giuliani, La Croix

_____

PAROLES D'ARTISTES

 

avec HAÏG SARIKOUYOUMDJIAN et EMMANUEL BARDON
19h00 | Village du Festival

Les artistes du festival vous donnent rendez-vous avant le concert pour partager
en toute convivialité leur passion et leur engagement
artistique.

 

MAR. 12 AVRIL à 20h30 | L’Archipel, scène nationale | Tarifs de 12 à 30 €.

 

NUIT BAROQUE
La Passion selon saint Jean d'Alessandro Scarlatti

 

 

_____

CAPPELLA MEDITERRANEA
CHŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR

LEONARDO GARCÍA ALARCÓN, direction 
GIUSEPPINA BRIDELLI, évangéliste 
SALVO VITALE, Christus

_____

 

 

Passio secundum Johannem. Un concert « évènement » : pour sa première venue à Perpignan avec son ensemble Capella Mediterranea et le Chœur de chambre de Namur, le chef de renommée internationale Leonardo García Alarcón revisitera, avec tout le charisme qui le détermine, la Passion selon saint Jean d’Alessandro Scarlatti. Selon toute vraisemblance, cette passion serait la première œuvre du genre écrite en Italie, respectueuse du texte de l’évangile de Jean. Elle apparaît donc comme une œuvre de caractère strictement liturgique dans laquelle le principe du récitatif domine. Mais en homme de théâtre, Alessandro Scarlatti manie ce langage avec une maestria étonnante. La Passion se termine comme elle a commencé, à savoir par un récitatif accompagné confié à l’évangéliste ; il s’agit du dernier verset de l’évangile. Ailleurs l’Écriture dit encore : « Ils regarderont celui qu’ils ont transpercé ».

Une co-réalisation Festival de musique sacrée / L’Archipel, scène nationale.

 

« À la tête de sa Cappella Mediterranea et du Chœur de Chambre de Namur, Alarcón dirige avec une ferveur incandescente la partition. Cette création baroque, d’un continuel enchantement pour les oreilles, ne ressemble à aucune autre. À découvrir toutes affaires cessantes ». Radio Classique

 

RESERVATION

 


_____

Selon toutes vraisemblances, La Passion selon Saint- Jean d’Alessandro Scarlatti serait la première oeuvre du genre écrite en Italie. Elle date de l’époque où il était Maestro di Capella de la cour de Naples durant les dernières années du XVIIe siècle.

Le texte de cette passion ne comprend aucun ajout à l’évangile de Jean. Elle apparaît donc comme une oeuvre de caractère strictement liturgique dans laquelle le principe du récitatif domine. Mais en homme de théâtre, Alessandro Scarlatti manie ce langage avec une maestria étonnante. Le rôle de l’évangéliste, qui peut avoir des accents particulièrement expressifs et émouvants, est dévolu à un registre de mezzo-soprano qui était, de toute évidence, destiné à un castrat. Le style du recitativo accompagnato qui devient une caractéristique de l’opéra napolitain de cette époque est également utilisé, d’une part pour certains récits de l’évangéliste (comme l’introduction), mais surtout pour toutes les interventions du Christ (basse) qui bénéficient ainsi d’une aura toute particulière. Le rôle du choeur se limite à toutes les interventions des « turbae ». Tous les autres rôles (Pilatus, Ancilla, Petrus…) sont conviés à des solistes du choeur.

La Passion se termine comme elle a commencé, à savoir par un récitatif accompagné confié à l’évangéliste ; il s’agit du dernier verset de l’évangile « Ailleurs l’écriture dit encore : « Ils regarderont celui qu’ils ont transpercé ». Pour cette réalisation, la forme de cette Passion a été amplifiée par l’ajout de six Répons de la Semaine Sainte du même compositeur. Ils apparaissent ici comme des méditations qui servent de conclusion aux des parties du récit : l’Arrestation, le Jugement chez Pilate, la Crucifixion, etc, tout comme les chorales dans les passions de J.S.Bach.

_____

PAROLES D'ARTISTES

 

avec LEONARDO GARCÍA ALARCÓN 
Avec la participation des étudiants de la classe de Gilles Benin, Licence musicologie 2

19H00 | L’Archipel, scène nationale
Les artistes du festival vous donnent rendez-vous avant le concert pour partager
en toute convivialité leur passion et leur engagement
artistique.


En partenariat avec  le conservatoire de musique, danse et théâtre Montserrat Caballé.

 

JEU. 14 AVRIL à 20h30 | Église des Dominicains | Tarifs de 1 à 25 €.

 

The Angels

W. BYRD – G.P DA PALESTRINA – H. PURCELL – B. BRITTEN – J. HARVEY

 

_____

LES MÉTABOLES
LÉO WARYNSKI, direction

ANNE-CLAIRE BACONNAIS, KRISTINA VAHRENKAMP, KAOLI ISHIKI-DIDIER, ÉMILIE HUSSON, sopranos
FANNY LUSTAUD, PAULINE LEROY, EMMANUELLE MONIER, ÉMILEI NICOT, altos
BENJAMIN AGUIRRE ZUBIRI, SAMUEL ZATTONI-ROUFFY, STEVE ZHENG, RYAN VEILLET, ténors
RENÉ RAMOS-PREMIER, JULIEN CLÉMENT, PAUL-ALEXANDRE DUBOIS, LAURENT BOURDEAUX, basse
_____

 

Si vous les entendez chanter parmi les étoiles…

Un véritable coup de cœur ! Une paix intérieure doublée d’une joie profonde vous saisit à l’écoute du chœur Les Métaboles dirigé par le jeune chef Léo Warynski.  

« …Ce programme n’est pas une intégrale de la musique spirituelle de Jonathan Harvey, c’est un labyrinthe suspendu du temps. Byrd ou Palestrina traduisent le divin par la perfection architecturale de leurs partitions. Harvey témoigne d’une inventivité généreuse : le tuilage des voix, le bourdon infini, les réservoirs aléatoires… Il rend le mystère au mystère. Il met en sons l’indicible… Le plain-chant grégorien, la spatialisation du chant en double-chœur et aussi (surtout ?) la prééminence du texte, du verbe qui guide l’interprétation…autant de clés à ce concert, à ces musiques que les Métaboles ont adoptées et servent avec clarté.» Christian Leblé.

" La perfection vocale des Métaboles se hisse à un niveau rarement atteint et l’écoute du public s’en ressent immédiatement..." Emmanuelle Giuliani, la Croix 25/08/2019.

RESERVATION

 

 

_____

Discographie
The Angels, 2021
Récompenses : Jardin féérique, 2020 / Une nuit américains, 2016


"Les Métaboles livrent une prestation électrisante, véritable tour de force qui déchaîne l’enthousiasme du public".
Concert Classic, Laurent Bury 31/01/2022

_____

PAROLES D'ARTISTES

 

avec LÉO WARYNSKI
Avec la participation des étudiants de la classe de Gilles Benin, Licence musicologie 2.

19h30 | Village du Festival
Les artistes du festival vous donnent rendez-vous avant le concert pour partager
en toute convivialité leur passion et leur engagement artistique.


En partenariat avec  le conservatoire de musique, danse et théâtre Montserrat Caballé.

SAM. 16 AVRIL à 18h30 | Église des Dominicains | Tarifs de 1 à 25 €

 

Répons pour l'Office des Ténèbres du Jeudi Saint

CARLO GESUALDO (1566 – 1613)

_____

LES ARTS FLORISSANTS
PAUL AGNEW, direction musicale ténor
MIRIAM ALLAN, MAUD GNIDZAZ, sopranos
MÉLODIE RUVIO, contralto
SEAN CLAYTON, ténor
EDWARD GRINT, basse
_____

 

Le génie de Gesualdo : sixième et ultime livre du cycle des madrigaux.

Le bonheur de retrouver Paul Agnew et les chanteurs des Arts Florissants sera à la hauteur de l’excellence de leur interprétation des madrigaux sacrés de Carlo Gesualdo.  Ils se sont sont consacrés durant trois saisons, à l’intégrale des madrigaux de l’un des compositeurs les plus romanesques de toute l’histoire de la musique, Carlo Gesualdo. L’hiver 2022 a vu la toute fin du cycle avec, en février, la restitution de ce sixième et ultime livre du cycle.

 

« Nous remettrons les madrigaux dans leur contexte en les associant à la musique de ses contemporains, en retraçant l’émergence du madrigal chromatique et, dans une certaine mesure, en tentant de comprendre comment Gesualdo en est finalement venu à écrire à la toute fin de sa vie, une musique qui aujourd’hui, continue de choquer et de fasciner. Parfois perçu comme un fou ayant totalement perdu la raison, Gesualdo fut en réalité un artiste qui suivit sa propre logique de création et contribua à pousser vers ses extrêmes limites les possibilités de l’expression musicale … » Paul Agnew.

 

« Le simple et curieux délice que ces chanteurs apportent au monde extraordinaire de Gesualdo laisse présager une suite des plus enthousiasmantes » Gramophone Magazine.

RESERVATION

 

 

_____

PROGRAMME
CARLO GESUALDO (1566 – 1613)


Motet Tribulationem et dolorem
Répons pour l'Office des Ténèbres du Jeudi Saint
(Responsoria et alia ad Officium Hebdomadae Sanctae
spectantia: Feriae V in Coena Domini)
Miserere mei, Deus

Paul Agnew et son équipe de chanteurs se sont consacrés, durant trois saisons, à l’intégrale de madrigaux de l’un des compositeurs les plus romanesques de toute l’histoire de la musique : Carlo Gesualdo. La saison 2020 – 2021 voit la toute fin du cycle avec, en février, ce sixième et ultime livre du cycle. Ce concert s’inscrit dans le cadre d’une intégrale des madrigaux de Gesualdo interprétée sur trois saisons par Les Arts Florissants et Paul Agnew, en partenariat avec la Cité de la musique / Philharmonie de Paris.

_____

PAROLES D'ARTISTES

 

avec PAUL AGNEW
Avec la participation des étudiants de la classe de Gilles Benin, Licence musicologie 2.

17h00 | Village du Festival
Les artistes du festival vous donnent rendez-vous avant le concert pour partager
en toute convivialité leur passion et leur engagement artistique.


En partenariat avec  le conservatoire de musique, danse et théâtre Montserrat Caballé.

Partager cette page sur

Inscrivez-vous à la newsletter de la Culture
L'adresse e-mail de l'abonné.
Logo facebook
Logo Twitter
Logo Instagram