Projet urbain et social 2018/2024

 

Projet de renouvellement urbain de la Diagonale du Vernet et du Champ de Mars

La Ville de Perpignan s’engage avec Perpignan Méditerranée Métropole dans un ambitieux programme de renouvellement urbain de certains de ses quartiers prioritaires parmi lesquels celui de la Diagonale du Vernet et du Champ de Mars qui verront une amélioration de l’habitat, la requalification des espaces extérieurs mais également la création de nouveaux équipements structurants afin de conduire à l’inclusion des quartiers au reste de la ville et de l’agglomération. Cet engagement poursuit le travail engagé dans le cadre du PNRU 1 où une importante politique d’investissements, soutenue par l’ANRU, a permis de remodeler les premières zones urbaines sensibles perpignanaises, et d’agir sur la cohésion urbaine et sociale de la ville et de son agglomération.

Pour poursuivre cet effort, la Diagonale du Vernet et le Champ de Mars ont été retenus parmi la liste des quartiers d’intérêt régional par l’ANRU. Cet engagement s’est caractérisé par la signature d’un protocole le 21 décembre 2015 avec l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine en permettant la mise en œuvre d’études suplémentaires. Cette mobilisation de l’ANRU s’est faite en complément de la mobilisation de l’Europe puisque la Ville et la Communauté urbaine ont également candidaté et ont été retenues à un appel à projet régional dans le cadre du programme opérationnel FEDER-FSE Languedoc-Roussillon, pour la période 2014-2020 afin de mettre en place une Approche Territoriale Intégrée (ATI).

 

L’Europe accompagne les quartiers prioritaires de la ville

Avec l’Europe, la Ville de Perpignan est engagée avec Perpignan Méditerranée Métropole dans un ambitieux programme de renouvellement urbain de certains de ses quartiers prioritaires parmi lesquels celui de la Diagonale du Vernet et du Champ de Mars qui verront une amélioration de l’habitat, la requalification des espaces extérieurs mais également la création de nouveaux équipements structurants afin de conduire à l’inclusion des quartiers au reste de la ville et de l’agglomération. Cet engagement poursuit le travail engagé dans le cadre du PNRU 1 où une importante politique d’investissements, soutenue par l’ANRU, a permis de remodeler les premières zones urbaines sensibles perpignanaises, et d’agir sur la cohésion urbaine et sociale de la ville et de son agglomération.

Pour poursuivre cet effort, la Diagonale du Vernet et le Champ de Mars ont été retenus parmi la liste des quartiers d’intérêt régional par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine. Cette mobilisation de l’ANRU s’est faite en complément de la mobilisation de l’Europe puisque la Ville et la Communauté urbaine ont également candidaté et ont été retenues à un appel à projet régional dans le cadre du programme opérationnel FEDER-FSE Languedoc-Roussillon, pour la période 2014-2020 afin de mettre en place une Approche Territoriale Intégrée (ATI). Près de 2,4 M € seront alloués sur les deux quartiers et concerneront notamment des opérations dans le domaine de l’habitat ou des équipements au bénéficie des habitants.

Une Maison pour Tous pour le développement des initiatives de proximité du quartier Est.

Les initiatives de développement des associations, de la Ville et de leurs partenaires ont induit un renouvellement de l’offre d’équipement pour répondre aux besoins des habitants du quartier Est et du Champ de Mars tel que défini dans la stratégie du projet urbain du NPNRU.

Le programme de travaux de la nouvelle Maison pour Tous Firmin Bauby, rue nature, a visé à requalifier les locaux de l’annexe-mairie et à réaliser une extension pour permettre le regroupement des activités de la maison de quartier, des associations du secteur et de l’espace adolescence jeunesse.

Ainsi, l’offre de service propose dorénavant un accueil mutualisé de la Mairie de Quartier Est et de la Maison de Quartier et diverses permanences à destination des habitants en matière de santé, d’accès aux droits, d’activités associatives, d’éducation et de loisirs …

Cette opération répond aux objectifs urbains du contrat de Ville qui avait identifié le besoin d’adapter les équipements existants et d’élargir les publics bénéficiaires des équipements du quartier.

L’équipement comprend notamment une salle pour les activités collectives des associations, une salle de danse avec miroir, une salle d'art plastique, un espace multi média, deux salles d'activités pour les adolescents.

Les investissements s’élèvent à 1 428 842 € HT avec une participation FEDER de 580 000 €, d’une participation de la CAF de 215 000 €, d’une participation du Conseil départemental de 290 000 € et de 100 000 € d’apport du Conseil régional.

Un relais d'assistants maternels pour le bénéfice des habitants du Champs de Mars

L'accès à l'emploi est quelquefois freiné par la capacité de garde des jeunes enfants. De la même façon, les gardes ponctuelles ou l'écoute des parents ne sont pas possibles à proximité immédiate alors que ces besoins sont relayés par les services travaillant au plus près des habitants. En effet, les parents recherchent des lieux d’information et de conseils, accompagnés de professionnels de la petite enfance pour les soutenir dans leur recherche de mode de garde. Ainsi, la Ville a implanté son troisième relais d'assistante maternelle dans lequel l’Europe est partie prenante.

Le Relais d'assistants maternels Janic LAVIGNE, implanté 25 Rue du Tour de France, met en relation les parents et les Assistantes Maternelles Agréées Indépendantes. Ces assistantes maternelles offrent la possibilité d'accueillir des enfants dont les parents ont des horaires particuliers (avant 7 h ou après 19 h, la nuit également, week-end ou jours fériés). Le RAM organise, en outre, des temps de rencontre entre assistantes, des activités d'éveil gratuites (pour les jeunes enfants qu'elles accompagnent) et ce dans le cadre du projet d'Eveil Artistique et Culturel du Service Petite Enfance de la Ville de Perpignan.

Le relais d'assistants maternels est implanté dans un bâtiment requalifié qui comprend une salle d'activité, une salle d'atelier, d'une salle de change et d’espace pour le personnel.

Le coût de la requalification s’élève à 448 552,96 € HT et bénéficie d’une participation FEDER de 111 200 €, d’une participation de la CAF de 234 000 € et d’une participation du Conseil départemental de 30 000 €.

La nouvelle passerelle sur la Basse

La passerelle sur la Basse et ses jardins offrent un nouvel axe de déplacement permettant de relier le nouvel éco-quartier en plein développement en rive sud vers le quartier Saint-Assiscle et ses équipements.

Réservée aux piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite, elle répond aux besoins de déplacement des habitants de l’avenue Abbé Pierre. L’ouvrage s’inscrit dans un objectif de développement durable par la création d’une nouvelle voie douce en milieu urbain. 

Cet aménagement concourt à l’amélioration du cadre de vie dans la stratégie de préservation et de protection du patrimoine naturel avec une réappropriation au bénéfice des habitants. Les matériaux retenus pour sa construction et la hauteur de l’ouvrage respectent le milieu et les propriétés riveraines.

D’une longueur de 40 mètres environ pour 3 mètres de large, l’ouvrage est doté d’un garde-corps de 1.2 mètres et bénéficie d’une mise en lumière de qualité.

La Ville bénéficie d’une aide financière du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, de 150 000€ pour cet investissement estimé à 500 000€ HT.

Le ring va sonner au Vernet 

Réalisés par la Ville de Perpignan dans le cadre du Projet de Renouvellement Urbain de la Diagonale du Vernet, les travaux de la salle de boxe de la Diagonale du Vernet viennent de s’achever.

Cette réhabilitation complète répond à l’engouement des jeunes pour le sport, ainsi qu’à la forte demande des associations sportives.

L’objectif du projet vise l’élargissement des publics bénéficiaires et l’augmentation de la fréquentation des équipements sportifs du quartier. Il répond également aux objectifs urbains du contrat de Ville en termes d’éducation et d’insertion des jeunes par le sport. Les habitants du quartier disposeront dorénavant d’un lieu d’échange, à proximité immédiate qui favorisera le développement et la promotion du sport.

Il s’agit d’une salle couverte avec trois espaces d’entraînement (composés de rings, tatamis, potence pour des sacs de frappe), des vestiaires, et des bureaux destinés aux clubs utilisateurs.

Cet équipement de 850m2, accueille 2 associations, le Ring Olympique Catalan et l’ASDV (3 à terme).

Le coût de l’équipement s’élève à 525 000€ HT et bénéficie d’une participation de l’Europe, via les fonds FEDER à hauteur de 90 000 € mais aussi de l’Etat, de la Région et du Comité National des Sports..

L’Europe soutien un nouvel espace sportif à destination des jeunes perpignanais dans le secteur du Champ de Mars à Saint Gaudérique

La requalification du Champ de Mars a démarré. En témoigne les aménagements engagés au printemps 2017 sur le pôle sportif afin de mettre à disposition des jeunes un espace sportif adapté à la diversité des pratiques sportives. Il est à proximité immédiate du lycée Jean Lurçat, aux abords du gymnase et du stade. Sa surface plus importante permet d’accueillir plus de public et légitime des usages déjà existants aux abords du gymnase. Néanmoins, ces nouvelles activités sont réglementées et l’enceinte close le soir. Cet aménagement garantit la sécurisation des équipements sportifs et scolaires adjacents comme mis en avant lors des consultations des associations et habitants du quartier.

Les travaux engagés ont permis une participation du FEDER de 16 530 € sur un coût total de 56 753 €.