L'esprit du lieu

(Page archivée le 11 Mayo 2020)

020 : l’époque est à la circulation à outrance. Le déplacement est devenu la norme, l’ailleurs gage de meilleur. Triste snobisme qui nous pousse à épuiser les lieux hâtivement visités. La carte imaginaire du voyageur boulimique dévore les distances et digère le monde.

2020 : le musée d’art Hyacinthe Rigaud fait le pari de l’arrêt, de la pause bienvenue. Il propose de regarder 20 artistes, voyageurs ou casaniers, venus d’ici ou d’ailleurs, mais qui tous ont fait le choix de rester en ces lieux pour créer. Et d’apercevoir, parmi des expressions plurielles, multiples, toutes passionnées, exigeantes, forcenées, cet heureux tropisme qui, depuis le début de l’art moderne, fait croître sur cette terre les expressions artistiques les plus vivaces.

"La création ne s’arrête pas aux portes du passé – à tous ces chefs d’œuvre que nous allons admirer dans les musées. Elle est de tous les temps, comme de tous les pays. Dans le Pyrénées Orientales, où le ciel et la mer, les vignes et les pierres romanes attirent tant de visiteurs, l’art est vivant. Et il frappe à la porte.

Le Musée Rigaud, l’âme de notre ville, accueille aujourd’hui vingt artistes, qui travaillent et créent à l’ombre du Canigou. Catalans de naissance ou d’adoption, qu’ils soient nés à Opoul ou à Glasgow ; à Céret ou à Berlin, Elne ou Séoul, ils nous offrent aujourd’hui un spectacle vivant.

Magnifique feu d’encres et de traits de couleurs, jailli de leurs rêves, ils signent ensemble une aventure passionnée, ardente, à l’image de la terre et du climat qui les accueillent et dont ils partagent l’histoire. `
Une sorte d’épopée sudiste, à vocation universelle."

Dominique Bona
De l’Académie Française
Présidente d’honneur du Cercle Rigaud 
Les Amis du Musée d’Art Hyacinthe Rigaud.
 

 

Date de publication :
Jueves 13 Febrero 2020 à 16h58