LA VILLE DE PERPIGNAN VOUS FAIT DÉCOUVRIR SON PATRIMOINE - Jour 11

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste

Avant même que le siège de l'évêché soit transféré d'Elne à Perpignan, la ville en plein essor, capitale du royaume de Majorque, a besoin d'une église aux proportions d'une cathédrale. Au lieu de remplacer Saint-Jean-Le-Vieux, elle s'y ajoute. L'ample chevet à trois absides témoigne de l'ambition de ce projet, entrepris en 1324 et rapidement interrompu par la chute du royaume, la peste et les difficultés économiques. Le chantier ne reprend qu'en 1433. Œuvre de l'architecte majorquin Guillem Sagrera, la nef adopte un plan plus modeste qui consacre le gothique méditerranéen. Cette vaste nef unique s'ouvre par de hautes arcades sur des chapelles latérales. Une puissante voûte sur croisée d'ogives la couvre. Les fenêtres à lancette des chapelles et les oculi des parties hautes l'éclairent parcimonieusement. La consécration officielle a lieu en 1509, 185 ans après la pose des premières pierres. Mais, la façade, restée inachevée, est modifiée jusqu'au XXe siècle.

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste

Date de publication :
Mardi 05 Mai 2020 à 14h30