LA VILLE DE PERPIGNAN VOUS FAIT DÉCOUVRIR SON PATRIMOINE- Jour 12

L’enceinte majorquine a été construite à partir de 1277. Ce tronçon de 600 mètres, entre les bastions Saint-Jacques au sud, le bastion de Saint-Dominique, aujourd’hui remplacé par l’escalier et la place Molière, et le bastion de la cathédrale au nord, est le seul qui subsiste, avec une petite portion derrière le palais des Rois de Majorque. Il a simplement été complété à l’époque de Vauban par des bastions et glacis en avancée. Il reste donc la partie basse de la courtine, en maçonnerie de galets en épis, flanquée de 8 tours semi-circulaires. On distingue encore des poternes qui servaient les glacis vers les jardins Saint-Jacques. Il ne subsiste rien des 13 portes notées dans les textes, dont la plus proche était la « porte d’Elne », au sud du couvent des Carmes. Dès la démolition des bastions, des maisons privées ont utilisé les remparts comme fondations : elles égrènent tous les styles de la première moitié du XXe siècle.

Date de publication :
Mercredi 06 Mai 2020 à 14h30