LA VILLE DE PERPIGNAN VOUS FAIT DÉCOUVRIR SON PATRIMOINE - Jour 6

Pierre Bardou, héritier du papier à cigarette JOB, fait construire en 1872, rue Emile Zola, sa première usine à architecture métallique ainsi que sa demeure.

A sa mort, sa fille Jeanne et son beau-fils Jules Pams, homme politique influent devenu deux fois ministre, les transforment (1896-1902) avec la fortune familiale en un somptueux hôtel particulier, dessiné par l’architecte Léopold Carlier. Les décors « fin de siècle » et Art Nouveau alternent avec les insignes de la marque JOB et les allégories de la côte Vermeille dont Jules Pams était originaire.

Le grand escalier est orné de peintures de Paul Gervais, artiste à la mode à l’époque. Le puits de jour, ici présenté en 360°, célèbre les arts, l’industrie et la gloire maritime de Port-Vendres. Ses panneaux sculptés proviennent du pavillon chinois de l’Exposition universelle de 1889. Un patio-jardin paradisiaque invite à la détente. D’illustres invités se pressaient dans les superbes salons, car à la mort de Jeanne en 1916, Jules Pams s’était remarié avec Marguerite Holtzer, une femme qui aimait briller dans la haute société perpignanaise. C’est elle qui vendra en 1946 la demeure à la Ville de Perpignan.

L'hôtel Pams en 360°

Date de publication :
Mercredi 29 Avril 2020 à 14h00