Commémoration du centenaire de l'Armistice

Commémoration de la fin de la première guerre mondiale à Perpignan

Commémoration du centenaire de l’Armistice 1918 / 2018

Ce mois de novembre 2018, marque le centenaire de l’armistice la guerre 1914-1918. La« Grande Guerre » a plongé le monde dans le chaos, laissant 11 millions de morts. Parce qu’il n’y a désormais plus aucun « poilu » pour témoigner, parce que l’Histoire nous aprouvé que l’homme était capable de réitérer les pires ignominies, il est de notre devoir de
ne pas oublier et surtout de perpétuer ce devoir de mémoire auprès des jeunes générations. Perpignan n’a pas été épargnée par la 1ère Guerre Mondiale, ses hommes sont eux aussi partis au combat et bon nombre d’entre eux n’en sont jamais revenus. Pendant ces quatre années, la vie s’est organisée dans la cité, les femmes ont alors pris une nouvelle place dans la société, la solidarité s’est mise en place, la population a accueilli les blessés… L’équipe municipale a souhaité faire de la commémoration de ce centenaire un moment fort. C’est la raison pour laquelle depuis des mois, des équipes travaillent en étroite collaboration avec des archivistes, des écrivains, des documentalistes, des historiens… afin de reconstituer le puzzle. Au travers de conférences, ateliers, visites-guidées, expositions… mais aussi grâce à un ouvrage collectif mettant en lumière « Perpignan pendant la première guerre-mondiale », les Perpignanais pourront découvrir l’histoire de leur ville et parfois même de leurs ancêtres durant cette sombre période. Restauration du monument aux morts, oeuvre de Gustave Violet
Dès 1914, le conseil municipal avait prévu après la fin de la guerre que l’on espérait courte,l’érection d’un monument commémoratif. En 1919, un comité « pour le monument aux morts départemental et de la Victoire », dont le président est Amédée Reynès, est créé, chargé d’organiser une souscription publique. Le 16 mai 1919, le Conseil municipal vote une subvention de 75 000 francs pour la réalisation du monument. Le comité lance par l’intermédiaire de la presse locale une « invitation aux artistes pour la présentation d’un projet de monument aux morts et à la Victoire »… qui est remporté par le sculpteur Gustave Violet. Ce monument, conçu sur le principe d’un retable, est inauguré en 1924. Depuis son érection, le monument aux morts n’avait jamais été restauré. C’est désormais chose faite ; une restauration qui redonne ainsi au monument mémorial, en cours de classement aux Monuments historiques, toute sa majesté. D’après Elisabeth Doumeyrou : « Le monument aux morts de Gustave Violet à Perpignan : sa construction, sa restauration en 2018 », Perpignan pendant la première Guerre mondiale, Nouvelles éditions Sutton, Tours, octobre 2018. Mémorial De La Guerre De 1914-1918 en l’honneur Des Perpignanais Morts Pour La France "Les Pyrénées-Orientales ont perdu plus de 6700 hommes pendant la Grande Guerre. C'est le département le plus touché proportionnellement à sa population. La ville de Perpignan, quant à elle, n'a pas vu revenir 1166 poilus, morts pour la France.  La source première de cette liste fut le Livre d'Or de l'Indépendant conservé par les archives municipales. Cette liste a pu être affinée par un travail de recherches basé sur le site du ministère de la Défense "Mémoire des Hommes" ainsi que différentes archives publiques comme l'état civil, les fiches matricules et le Livre d'Or du Ministère des pensions entre autres. Les noms de ceux qui ont payé de leurs vies notre liberté actuelle seront gravés pour les générations futures dans le cadre du devoir de mémoire. À eux le repos et l'immortalité, à nous le souvenir et le respect."
Samedi 10 novembre à 15 h 00, au Square Bir Hakeim, sera inauguré le Mémorial de la guerre de 1914-1918 en l’honneur des perpignanais morts pour la France.
Lors de cette inauguration, les jeunes Perpignanais ayant participé à l’animation Le rallye du centenaire, organisé par le service Jeunesse de la Ville de Perpignan, présenteront, sous a forme de théâtre de rue, une pièce dénommée La Grande Guerre avec trois temps forts :
- la mobilisation,
- les tranchées
- le retour à la maison.
En partenariat avec la compagnie du Théâtre du Gecko.
Cette représentation sera suivie à 16 h 30, d’un concert par l’orchestre d’harmonie de Perpignan Méditerranée Métropole dirigé par Daniel Tosi.

Plus d'informations : Service Animation – Coordination centenaire
Tél : 04 68 66 18 85

Archives Municipales Camille Fourquet
Cloître des Dominicains
8 bis, rue François Rabelais
Tél: 04 68 66 32 92
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h
Direction du Patrimoine historique et Archéologie
Hôtel Pams
Rue Emile Zola
Bureau d’information tourisme Perpignan
Office de Tourisme communautaire Perpignan Méditerranée Tourisme
Place de la Loge
Horaires :
Du lundi au samedi de 9 h 30 à 19 h 00
Dimanche et jours fériés de 10 h

Date de publication :
Mercredi 26 Septembre 2018 à 16h53