Conseil municipal
12 juin 2024
Évènement
12 juin 2024
Mairie
10 juin 2024
Évènement
30 mai 2024
Journal numérique
04 juin 2024
Plan Climat - Grenelle
27 novembre 2023
Mairie - Évènement
24 mai 2024
Élections
09 juin 2024
Mairie
31 mai 2024
Perpignan Centre Historique - Quartiers
23 mai 2024
Education et Petite enfance
29 mai 2024
Mairie
17 mai 2024
Mairie
14 mai 2024
Journal numérique
07 mai 2024
Travaux
23 mars 2024
Évènement
29 avril 2024
Évènement - Patrimoine
19 avril 2024
Mairie
18 avril 2024
Culture
05 avril 2024
Journal numérique
05 avril 2024
Exposition - Culture - Expositions
14 mars 2024
Mairie
26 mars 2024
Journal numérique
05 mars 2024
Patrimoine
29 février 2024
Mairie
26 février 2024
Journal numérique
07 février 2024
Mairie - Évènement
21 janvier 2024
Journal numérique
05 janvier 2024
Mairie
22 décembre 2023
Maison des associations - Perpignan Est
21 décembre 2023
Mairie - Évènement
05 décembre 2023
Journal numérique
13 novembre 2023
Patrimoine
17 octobre 2023
Journal numérique
02 octobre 2023
Journal numérique
05 septembre 2023
Journal numérique
05 juillet 2023
Journal numérique
06 juin 2023
Mairie - Évènement
17 novembre 2023
Jeunesse
11 octobre 2023
Coeur de ville - Perpignan Centre Historique
18 octobre 2023
Mairie
22 décembre 2021
Logo facebook
Logo Twitter
Logo Instagram
Logo TikTok

Louis Aliot, maire de Perpignan, communique

Monsieur Dupond Moretti, en pleine crise sanitaire, a décidé d’organiser un « débat territorial » sur la Justice, demain soir, à Bompas.

Sans doute le Garde des Sceaux ignore-t-il que le Palais de Justice - dont il vient enfin de décider l’extension - se trouve à Perpignan et non à proximité de la halle des sports de cette commune voisine.

Celui qui, par sa fonction, devrait normalement incarner les principes fondamentaux de notre République et l’esprit démocratique, a également choisi de ne pas inviter le Maire de Perpignan.

La République n’est pas une affaire d’effets de manche sur les plateaux de télévision ou au sortir d’une salle d’audience lors d’un procès médiatique.

Une nouvelle fois, le Ministre de la Justice étale au grand jour son sectarisme et son mépris le plus profond à l’égard des Perpignanais.

Mais sans doute préfère-t-il surtout éviter de débattre sur l’état indigne de notre justice et sur ses conséquences pour la sécurité de nos concitoyens.

Partager cette page sur